Stage 3RB

, par Géraldine Carayol

La formation abordait trois thèmes :

  • 1/ Élaboration d’un protocole recensant les différentes étapes critiques en terme de sécurité et les moyens de prévention adaptés. Cette partie comprend une phase technique très enrichissante. La confrontation des exigences des collègues permet également à chacun de progresser dans sa réflexion sur la sécurité au laboratoire.
  • 2 /Étude du décret du 16 Juillet 2007 sur les techniques de prévention à mettre en œuvre dans les laboratoires d’enseignement. Cette partie nous a permis de nous interroger sur l’adéquation entre la législation et nos pratiques (des procédures écrites détaillées-avec points de sécurité et moyens de prévention- doivent être à disposition des élèves dans les laboratoires) ou l’organisation de nos établissements (surchaussure, lave main à déclenchement non manuel etc..).
  • 3/ Réflexions sur les protocoles de nettoyage/désinfection de gros matériel (étuves, centrifugeuse, bain marie) et sur la réalisation d’une fiche de procédure.

Au cours de cette journée, nous avons relevé un certain nombre de points importants :

Manipulation du sang

  • La convention entre le lycée et les établissements de transfusion sanguine doit être connue des enseignants, en particulier le point portant sur les consignes à respecter en cas de manipulation de produit sanguin. Certains EFS précisent dans cette convention que le port de gant est obligatoire dès que l’on manipule du sang provenant de l’établissement, auquel cas, les gants doivent être portés du début jusqu’à la fin de la manipulation pour des raisons juridiques.
  • Il n’existe pas de matériel dédié en milieu scolaire. Tout matériel manipulé avec des gants doit être désinfecté (passage d’un tissu humidifié avec désinfectant/décontaminant).

Les lunettes de sécurité

  • En biochimie, elles devraient être portées par les élèves tant qu’un élève de la classe manipule des produits dangereux.
  • En biologie humaine, certains professionnels recommandent l’utilisation des lunettes en permanence. Il est nécessaire de les porter lors de la mise en hématimètre pour les numérations des différents éléments figurés du sang à partir de dilutions en unopette®.
  • En microbiologie, il faudrait également les mettre lorsqu’on brise les pipettes pasteur.
  • Rappeler aux élèves et étudiants que le port de lentille est déconseillé (ou alors, mettre des lunettes de sécurité)

Manipulation de lignées cellulaires

  • Lors de la manipulation de lignées cellulaires, il est indispensable de se poser la question de la proximité de la lignée avec l’homme. Pour des lignées humaines, il convient de mettre des gants.

Lien à consulter : RB

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)