Biologie humaine en ST2S

Le vendredi 9 mars 2007 s’est tenue une réunion concernant les enseignants de biologie humaine et physiopathologie et terminologie médicale.

Le but de cette réunion était de présenter l’optique et le contenu du nouveau programme de BPH (Biologie et physiopathologie humaines).
Voir l’article
Au cours de cette réunion ont eu lieu divers ateliers permettant aux collègues d’échanger sur le nouveau programme.
Ici sont présentés les différents travaux issus de la mutualisation du travail des enseignants de l’académie.

  • quelques propositions de séance
  • la progression de quelques parties du programme
A noter : il ne s’agit là que d’une matière première servant de base à la construction des cours de BPH.
Voir également les TRAAM pour la ST2S

Les articles RSS

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

En bref

  • Utilisation de la calculatrice aux examens pour la session 2020

    Extrait du site Eduscol :

    "À compter de la session 2020, la circulaire n° 2015-178 du 1er octobre 2015 relative à l’utilisation des calculatrices électroniques aux examens et concours de l’enseignement scolaire (baccalauréat, DNB, CAP, BEP, concours général....) est mise en œuvre.

    Cette réglementation s’applique aux épreuves communes de contrôle continu (E3C), au contrôle en cours de formation, ainsi qu’aux épreuves ponctuelles de tous les examens visés.

    Les candidats qui disposent d’une calculatrice avec mode examen devront l’activer le jour des épreuves et les calculatrices dépourvues de mémoire seront autorisées. Ainsi tous les candidats composeront sans aucun accès à des données préenregistrées par leurs soins pendant les épreuves.

    Toutes les académies, les corps d’inspections et les établissements ont été informés de cette décision."

    Lien vers le site EDUSCOL

  • Le saviez-vous ? Impact environnemental des mails

    Envoyer une pièce jointe de 1Mo est équivalent à 15g de CO2, 7,5g équivalent fer, une ampoule basse consommation allumée pendant 1h.

    L’ADEME a publié en 2014 un dossier évaluant l’impact environnemental des courriels et de l’utilisation d’internet, et proposant des pratiques permettant de limiter notre empreinte écologique, comme par exemple aller directement à l’adresse d’un site plutôt que de rechercher ce site via un moteur de recherche, ce qui divise par 4 les émissions de gaz à effet de serre.

    Cet aspect a été étudié aux épreuves de sciences du baccalauréat ES en 2017